Composer sans solfège?

♪ - Exprimez-vous librement sur des sujets divers (pas forcément en rapport avec le sujet du site).

Modérateurs : lafaucheuse, Laurent JUILLET, R2-D2, tchoyy, Lµkas *, Grp. Modérateur

Avatar de l’utilisateur
Webjey
Membre ♪♪♪
Messages : 907
Enregistré le : 10/04/2015 17:08:21
Localisation : Rhône-Alpes
Compositeur pro depuis : 13 Juin 2016
Contact :

Re: Composer sans solfège?

Messagepar Webjey » 02/03/2017 19:05:48

Mais pour te répondre Valéry:
Valéry H a écrit :Je comprends bien la position de webjey. Elle se défend mais le postulat est un syllogisme. Toutefois je reste sur ma position.
Si je compose une mélodie et un rythme avec des percussions en tapant à droite à gauche dans ma cuisine j'ai bien composé une musique. La notion de solfège est bien loin. Malgré tout, après analyse on pourra dire que joue telle ou telle note mais le travail de base n'aura été motivée que par le désir et la musicalité. le solfège n'est qu'une grille de lecture, tout comme la tablature. Elle n'est pas une nécessité pour composer.


Le syllogisme me va bien. J'aime les "vérités vraies"... lol

quand tu dis "notion de solfège" tu restes dans ce que j'ai décris plus haut comme une vision partiale et partielle du solfège qui est un outil de type "couteau suisse".
Le rythme est une des nombreuses notions présentes dans le solfège. En tapant des rythmes avec tes mains sur ta table à la recherche d'un aspect musical, tu as utilisé une de ces notions. Pas de bol avec ton exemple: la percussion et donc le rythme est sûrement le plus vieil élément musical du monde et donc la base de toute forme de musique dans le monde et par extension à la base de tous les types de solfèges. :)

"le solfège n'est qu'une grille de lecture, tout comme la tablature".
MĂŞme vision qu'Anaigeon... restrictive.
Jérémie VINET
Musicien, Technicien son/lumières, Enseignant, Compositeur

http://www.jeremievinet.com
https://soundcloud.com/webjey-1
https://jvsoundworks.bandcamp.com/
https://www.facebook.com/jvsoundworks/

Membre Sacem

Avatar de l’utilisateur
Valéry H
Membre ♪♪
Messages : 182
Enregistré le : 10/02/2016 14:32:12
Localisation : Angers
Contact :

Re: Composer sans solfège?

Messagepar ValĂ©ry H » 02/03/2017 19:32:04

Tu ne peux qu'avoir raison avec ce raisonnement. Car tu veux avoir raison, c'est ce qui m'Ă©tonne.
D'ailleurs tu n'as pas tout Ă  fait tort :)

Mais ta vision du solfège englobe beaucoup plus de notions que la définition académique du solfège. Tu en as une vision empirique et philosophique (ou fourre tout). C'est ton point de vue. Mais, juger avec persiflage que mon opinion du solfège comme grille de lecture est restrictive me conduit à te dire que ta vision pourrait être considerée comme simpliste.
:)

N'y vois évidemment aucune animosité webjey. :D

Je defends mon point de vue et je crois avoir compris le tiens mĂŞme si je n'en partage pas l'essence.

Bonne soirée.

Mais ou est l'auteur du sujet?
Modifié en dernier par Valéry H le 03/03/2017 09:47:50, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Webjey
Membre ♪♪♪
Messages : 907
Enregistré le : 10/04/2015 17:08:21
Localisation : Rhône-Alpes
Compositeur pro depuis : 13 Juin 2016
Contact :

Re: Composer sans solfège?

Messagepar Webjey » 02/03/2017 20:12:53

Pas de soucis Valéry, je met aussi de la passion pour défendre mon opinion, j'y crois et je veux avoir raison. mais il n'y a rien d'étonnant, car c'est le cas de chacun des intervenants dans ce débat intéressant. il n'y a aucune animosité non plus de mon côté! :wink:

Bon après, libre à toi de concevoir que ma façon de définir le solfège comme étant l'ensemble d'une multitude de notions dépassant les clivages de l'écrit et d'une esthétique musicale en particulier serait plus "simpliste" que la vision d'un solfège comme discipline totale et liée à la seule musique savante occidentale.. Moui...

A bientĂ´t.
Jérémie VINET
Musicien, Technicien son/lumières, Enseignant, Compositeur

http://www.jeremievinet.com
https://soundcloud.com/webjey-1
https://jvsoundworks.bandcamp.com/
https://www.facebook.com/jvsoundworks/

Membre Sacem

Franck Ancelin
Membre ♪♪
Messages : 305
Enregistré le : 01/12/2010 14:54:57

Re: Composer sans solfège?

Messagepar Franck Ancelin » 02/03/2017 20:34:25

Pour répondre à la question de départ, je dirai "oui", car la question est "peut-on composer sans solfège ?", et non "peut-on analyser la musique sans solfège ?", auquel cas on pourrait répondre sans détours "non".

Maintenant, une fois que celui qui ne connait pas le solfège estime qu'une composition est terminée, on rentre dans le subjectif "pour les néophytes", et dans l'analytique "pour quelqu'un qui connait bien le solfège".
Le néophyte appréciera ou pas, et celui qui connait le solfège ne percevra que les faiblesses d'écriture et éventuellement d'orchestration, qui est intimement lié à l'écriture, et proposera des solutions pour que ça sonne mieux. Et ces solutions sont évidemment liées au cursus théorique. Plus on en sait, mieux ça sonne.

Donc si un compositeur néophyte veut s'aventurer dans les métiers de la composition, il a du souci à se faire. Mais si il ne fait ça que pour lui, sans avoir la prétention de vendre ou de vivre de la musique, je dirais "vas-y mon coco, fais toi plaisir", car c'est ce qui compte le plus par rapport à la question posée.

Vegasound
Membre ♪♪
Messages : 275
Enregistré le : 18/09/2012 13:52:52
Localisation : Nice / Paris

Re: Composer sans solfège?

Messagepar Vegasound » 03/03/2017 09:42:23

ben moi j'ai déjà fait du solfège sans musique

deb76
Membre ♪♪♪♪♪
Messages : 2752
Enregistré le : 07/09/2008 21:18:25
Localisation : Haute-Normandie
Contact :

Re: Composer sans solfège?

Messagepar deb76 » 03/03/2017 14:37:08

Pour répondre à la question de départ, je dirai "oui", car la question est "peut-on composer sans solfège ?", et non "peut-on analyser la musique sans solfège ?", auquel cas on pourrait répondre sans détours "non".

Totalement en accord avec ce qu'écrit Frank Ancelin. Pour ce qui concerne la position de Webjey, je la comprends mais je ne la partage car elle est bien trop généraliste, dans le sens qu'elle englobe toutes les situations données. Sauf peut-être - quoique ? - le "Big Band" de la naissance de la musique, dans ses contrées préhistoriques, quand l'agencement de sons s'est structuré consciemment ou inconsciemment dans un jeu avec les mains, les pieds, la danse, le cri...

Avatar de l’utilisateur
Webjey
Membre ♪♪♪
Messages : 907
Enregistré le : 10/04/2015 17:08:21
Localisation : Rhône-Alpes
Compositeur pro depuis : 13 Juin 2016
Contact :

Re: Composer sans solfège?

Messagepar Webjey » 03/03/2017 15:10:54

deb76 a écrit :Pour ce qui concerne la position de Webjey, je la comprends mais je ne la partage car elle est bien trop généraliste, dans le sens qu'elle englobe toutes les situations données. Sauf peut-être - quoique ? - le "Big Band" de la naissance de la musique, dans ses contrées préhistoriques, quand l'agencement de sons s'est structuré consciemment ou inconsciemment dans un jeu avec les mains, les pieds, la danse, le cri...


Encore une fois, mon propos est déformé jusqu'à m'en prêter même son exact opposé... Donc quand on dit qu'on comprend ma position, je suis persuadé dès lors que non.
Ma position est de dire qu'il y a autant de "solfèges" que de manières de composer, voire de compositeurs, ou encore de cultures musicales à travers le monde et qu'il n'y en cela pas que le Solfège académique gravé dans le marbre de notre propre culture et encré dans le rapport à l'écrit. Est-ce là pour toi la définition d'une "généralisation" Deb76, alors même que je pense que l'acte de création musicale est sujette à des variables infiniment complexes. Je place mon curseur d'analyse au delà d'un "seul" solfège. Tout réside là. :wink:
Jérémie VINET
Musicien, Technicien son/lumières, Enseignant, Compositeur

http://www.jeremievinet.com
https://soundcloud.com/webjey-1
https://jvsoundworks.bandcamp.com/
https://www.facebook.com/jvsoundworks/

Membre Sacem

Avatar de l’utilisateur
Bruno_ComposerSimple
Membre ♪♪
Messages : 246
Enregistré le : 10/08/2016 22:25:13
Localisation : Canada
Contact :

Re: Composer sans solfège?

Messagepar Bruno_ComposerSimple » 03/03/2017 20:35:49

Oh la vach! Je viens de me connecter et je vois autant de messages! Merci! Je ne pensais faire un aussi gros sujet de discussion!

Avatar de l’utilisateur
anaigeon
Membre ♪♪♪♪
Messages : 1226
Enregistré le : 07/05/2006 23:59:37
Localisation : Alsace
Contact :

Re: Composer sans solfège?

Messagepar anaigeon » 03/03/2017 20:57:43

__> Webjey, tu réponds à qui ?
Ai-je dit point de salut hors le solfège ?

Relis mon propos, je commentais cette phrase :
""Le solfège est une discipline descriptive, point."
qui veut dire que le solfège est uniquement descriptif.
(s'il y a une phrase qui tente de fermer le débat, c'est bien celle là)

A quoi j'ai répondu, en substance, que parfois les possibilités d'un outil peuvent inspirer le créateur.
Et je n'ai pas dit que ceux n'utilisant pas cet outil ne peuvent avoir d'idées.
Tu as donc donné de bonnes réponses à des propos que je n'ai pas tenus.

Pour ta référence au conservatoire, c'est une attitude fréquemment observée consistant à débiner un truc qu'on a mis soi-même des années à acquérir, sachant bien ce qu'il peut apporter.
On est chacun dans notre rôle de désirer ce qu'on n'a pas : toi le savant tu plaides pour l'innocence, et moi l'innocent je plaide pour le savoir.

deb76
Membre ♪♪♪♪♪
Messages : 2752
Enregistré le : 07/09/2008 21:18:25
Localisation : Haute-Normandie
Contact :

Re: Composer sans solfège?

Messagepar deb76 » 03/03/2017 21:21:58

Webjey a Ă©crit :
Ma position est de dire qu'il y a autant de "solfèges" que de manières de composer, voire de compositeurs, ou encore de cultures musicales à travers le monde et qu'il n'y en cela pas que le Solfège académique gravé dans le marbre de notre propre culture et encré dans le rapport à l'écrit. Est-ce là pour toi la définition d'une "généralisation" Deb76, alors même que je pense que l'acte de création musicale est sujette à des variables infiniment complexes. Je place mon curseur d'analyse au delà d'un "seul" solfège. Tout réside là.

Et bien oui, quand j'emploie le terme "généralisation" c'est sciemment puisque tu englobes toutes les situations, rien n'y échappe - ce n'est pour rien que j'ai cité les premiers âges de la musique - et comme tu l'écris "il y a autant de "solfèges" que de manière de composer, voire de compositeurs ou encore de cultures musicales à travers le monde et qu'il n'y a en cela pas que le solfège académique"... C'est en cela pour ma part que j'estime que de fait tu généralises ta notion de solfège à toutes les possibilités, à toutes les situations territoriales, historiques. A trop englober, tu en perds leurs spécificités ... En fait, à la limite tu définis "les solfèges" comme étant une histoire de la musique purement culturelle, sans en intégrer les spécificités historiques, de leurs évolutions différentes. Et leurs grammaires.
Concernant le solfège académique, si je l'apprécie particulièrement dans un contexte d'analyse musicale, je ne l'ai jamais gravé dans le marbre, étant très intéressé depuis des dizaines d'années par les musiques extra-européennes, et notamment celles par transmissions orales. Et sans oublier que je viens de l'électroacoustique/musique concrète plutôt éloigné du solfège académique.
Modifié en dernier par deb76 le 03/03/2017 21:24:05, modifié 1 fois.


Retourner vers « Sujets Libres »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 15 invités